L’inflation et le budget de votre ménage

budget inflation

L’inflation révèle l’ampleur de l’évolution des prix d’une année sur l’autre. Le prix d’articles courants, comme les barres chocolatées, a considérablement augmenté au cours des 20 dernières années. Étant donné que l’inflation et les salaires augmentent généralement de façon progressive, les hausses de l’inflation ont tendance à être compensées par des hausses de salaires.

En raison d’augmentations plus brutales du coût de la vie, l’inflation peut néanmoins entraîner un stress financier. Lorsqu’un chèque de paie ne fait soudainement plus le poids, c’est le signe que vous devriez revoir vos finances personnelles.

S’adapter à l’augmentation du coût de la vie à cause de l’inflation

En général, l’inflation indique combien d’argent supplémentaire sera nécessaire pour acheter des biens et des services. Nombre d’entre eux, comme la nourriture, sont directement liés au coût de la vie. Cependant, de nombreux produits et services, comme les meubles pour la maison ou l’alcool, sont davantage liés aux dépenses discrétionnaires. Cela démontre que toutes les catégories de dépenses ne sont pas également touchées par l’inflation.

Lorsque vous évaluez votre budget, donnez toujours la priorité à vos frais de subsistance essentiels (épicerie, transport et logement). Il est beaucoup plus important de s’assurer que votre budget est suffisant pour ces dépenses lorsque l’inflation touche deux ou trois d’entre elles à la fois.

Six recommandations pour lutter contre les coûts de l’inflation

Surveillez vos dépenses.

Vous pouvez savoir avec certitude combien et où vous dépensez votre argent lorsque vous suivez vos dépenses. Il vous sera utile de savoir comment l’inflation affectera votre budget familial, car tous les domaines ne seront pas touchés de la même manière par l’inflation.

Créez un plan de dépenses mensuel.

Vous pouvez gérer vos revenus et vos dépenses pour atteindre vos objectifs en établissant un budget équilibré. Si vous avez déjà un budget, vous devrez peut-être y apporter des modifications pour tenir compte de l’augmentation des prix de produits comme la nourriture, le transport ou d’autres produits essentiels. Vous pouvez choisir le montant à dépenser ailleurs après avoir pris en charge les coûts nécessaires. Il peut être utile de clarifier vos besoins par rapport à vos désirs.

Analysez vos investissements priorités.

Vous ne serez peut-être pas en mesure de prendre tous les engagements financiers que vous auriez pris auparavant si votre budget est plus serré que d’habitude. Il est préférable de continuer à contribuer à vos objectifs à long terme plutôt que de tout arrêter. Vous pouvez également réévaluer la répartition de vos actifs. En général, certains placements (comme les actions et les biens immobiliers) offrent une meilleure protection contre l’inflation que d’autres (obligations).

Confirmez la priorité de vos objectifs à court terme.

Vous pouvez peut-être maintenir vos cotisations d’épargne à des taux différents si vous mettez de l’argent de côté pour un achat important ou un fonds d’urgence. Vous pouvez mieux faire face à l’incertitude à court terme si vous disposez d’un fonds d’épargne.

Examinez vos objectifs financiers à long terme, comme la retraite.

C’est l’occasion de réévaluer votre stratégie de placement, car l’inflation peut finir par réduire la valeur réelle de vos avoirs de retraite. Vous pourriez avoir besoin d’épargner plus d’argent pour votre retraite dès maintenant. Tenez compte de toutes les sources potentielles de revenu de retraite, ainsi que de toutes les sources qui peuvent être indexées sur l’inflation.

Demandez conseil à votre conseiller financier pour comprendre mieux l’inflation.

Travailler avec un conseiller est une excellente idée si vous avez besoin d’aide pour faire de nouveaux choix financiers, rééquilibrer votre portefeuille ou comprendre comment les fluctuations du marché peuvent affecter vos objectifs.

Related Post

de_DEDeutsch